Académie Bach

Cette académie, située en plein coeur de l'Angleterre actuelle, comme ne le laisse pas deviner son nom, accueille des centaines d'élèves chaque annnée depuis 1947. Got musical instrument ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Calme et silence... Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alvin Rockbell
Apprenti
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Localisation : Derrière une contrebasse, une clarinette en bouche, un piano au bout des doigts.
Emploi et loisirs : Élève de 1ère année de troisième cycle
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Calme et silence... Ou pas.   Mar 3 Fév - 10:37

(J’ai fait une description assez précise de la salle commune, s’il y a des choses à corriger dites-le-moi ^^)

La salle commune était une vaste pièce rectangulaire, séparée en deux parties par un lourd rideau de couleur sombre. Du côté gauche, accolée au mur en pierre, se trouvait une immense cheminée, où brûlait un feu dont les flammes dansaient, produisant de ce fait quelques ombres inquiétantes sur les murs. Des fauteuils en velours, en cuir et en chintz étaient disposés en cercle autour d’une table basse circulaire en bois, d’une grande finition. Sur chaque pied était sculpté un instrument de musique. Un tapis carmin recouvrait le sol de pierre. De l’autre côté du rideau, on pouvait observer une très vaste bibliothèque. Les livres traitaient bien évidemment de musique, mais l’on y trouvait aussi des chefs-d’œuvre des plus grands auteurs de la littérature européenne. Tout au fond de la pièce, dans un recoin isolé, se trouvait une armoire en noisetier, munie de heurtoirs comme s’il s’agissait d’une porte.
Quelque part, un chat miaula. Son pelage était blanc, et contrastait avec la couleur sombre du tapis. Il tournait en rond, à la recherche d’une proie. Cependant, il n’en remarqua aucune, et finalement, se roula en boule dans un fauteuil en velours. Un bruit lui fit lever la tête. Il fixa la porte d’entrée de ses grands yeux bleus. La porte était lourde, en bois de chêne. Lentement, la poignée en cuivre se baissa, et quelqu’un poussa la porte.
La personne qui venait d’entrer était un jeune homme, qui bougeait son grand corps dégingandé avec difficulté. En effet, il avait les bras chargés de livres et un étui à contrebasse dans le dos. Il s’approcha en titubant de la table basse et posa les deux piles de livres dessus. Puis, après avoir posé l’étui sur le fauteuil où se trouvait le chat, il s’affala lui aussi dans un grand fauteuil en cuir. Il poussa un long soupir et resta ainsi quelques instants.
Le chat miaula. Le jeune homme se redressa sur son fauteuil. Il fronça les sourcils et dit d’une voix ferme en montrant la porte du doigt :
– Ah non, pas maintenant ! Déjà que je me suis fait engueuler parce que tu avais chipé à la cuisine… ! Allez, pschitt, dehors !
Le chat parut offensé. Il sauta paresseusement de son fauteuil et s’étira. Sans un regard pour son maître, il monta vers les chambres.
Le jeune homme s’appelait Alvin Rockbell. Ses cheveux roux carotte étaient en désordre. Il regardait fixement la fenêtre de ses grands yeux noirs.
Dehors, il neigeait. Le ciel était si blanc qu’on ne faisait plus la distinction avec la terre. Tout était recouvert d’un manteau blanc. Alvin soupira. Cette atmosphère le rendait morose. Il sentit sa deuxième personnalité s’immiscer dans son esprit.
– Non, Two, dit-il à voix haute. Je n’ai pas le temps de pleurnicher.
Et il eut un geste d’impatience, comme pour faire fuir Two. Puis il se rassit, et s’empara du premier livre de la pile. Il l’ouvrit.
À présent, on entendait plus que le bruissement les pages qu’Alvin tournait lentement. De temps à autre, il jetait un regard à la vieille horloge et son tic-tac incessant, et se replongeait dans son livre.

(Bon, c’est très court, mais ça me plaît, donc voici mon premier RPG ^_^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geige Ypsilon
Supérieur suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40
Localisation : Sans doute dans les bras de Morphée...
Emploi et loisirs : Elève en troisième année du second cycle
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Calme et silence... Ou pas.   Lun 16 Fév - 13:49

(Pas de problème pour la salle ^w^ Voilà, j'ai répondu, si ça ne te gêne pas)

Soudain, un bruit se répercuta derrière la porte. Geige, qui montait les escaliers à toute vitesse, venait de s'étaler de tout son long sur le sol en marbre. Elle se releva avec peine. Elle était seulement vêtue d'un jean trop large qui lui arrivait aux chevilles et d'une chemise blanche trop grande pour elle. Elle avait des chaussettes blanches en laine aux pieds. Elle coinça une mèche de ses cheveux noir d'encre derrière son oreille. D'un pas vif, elle monta la dernière volée d'escaliers qui la séparait de la salle commune, en prenant garde à ne pas tomber. Les escaliers étaient vides. Geige arriva au troisième étage et ouvrit la lourde porte de la salle commune. Elle se débarrassa de ses chaussettes et les mit près du feu. C'est à cet instant qu'elle se rendit compte de la présence d'un jeune homme. Il était plongé dans un livre, et ne l'avait sûrement pas vue. Geige le fixait de ses grands yeux ahuris, sans oser faire de bruit. Elle s'assit en silence sur un fauteuil. Elle n'osait pas déranger cette personne qui lisait. La lecture est à ses yeux un instant sacré, et pour rien au monde elle ne l'aurait brisé. Elle tourna la tête et jeta un regard par la fenêtre. Il neigeait. Tout dehors était blanc. Geige frissonna. Il allait se passer quelque chose. La dernière fois qu’elle avait ressenti cette impression… Elle préférait ne pas y penser. Soudain, elle se sentit observée. Le jeune homme avait cessé sa lecture et la regardait d’un œil interrogateur. Geige fit de son habituelle voix rauque et métallique :
- Bonjour…
L’autre ne répondait pas. Il semblait réfléchir. Geige haussa les sourcils. Elle regarda le feu brûler dans l’âtre de la cheminée quelques instants, puis leva les yeux vers le jeune homme et dit, afin de briser le silence :
- Je m’appelle Geige Ypsilon.
Elle lui tendit une main squelettique et l’encouragea d’un sourire

_________________
Die Geige ist ein wunderbares Musikinstrument, nicht wahr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bachacademy.forumactif.biz
Alvin Rockbell
Apprenti
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Localisation : Derrière une contrebasse, une clarinette en bouche, un piano au bout des doigts.
Emploi et loisirs : Élève de 1ère année de troisième cycle
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Calme et silence... Ou pas.   Lun 16 Fév - 21:39

(Voilà voilà ! Je crois qu'on va pouvoir faire le concours des messages RPG les plus courts... ^^;; Et merci d'avoir répondu à mon MP)


Alvin lisait un livre sur la vie de Pachelbel. Ses yeux roulaient à une vitesse folle dans leurs orbites. Les mots s’imprimaient dans sa tête au fur et à mesure que ses yeux parcouraient les lignes cursives. Soudain, un léger bruit interrompit cet instant. Une jeune fille se tenait assise dans le fauteuil d’en face. Bien qu’elle soit ancienne à l’Académie et qu'il l’avait souvent vue dans les jardins ou dans les salles de cours, il ne lui avait jamais parlé. Elle avait la peau très pâle, les cheveux noirs et de grands yeux noirs qui semblaient engloutir ce qu’ils reflétaient. Elle regardait par la fenêtre. Brusquement, elle tourna la tête.
- Bonjour… dit-elle d’une voix éraillée.
Alvin essaya de répondre, mais il ne trouvait pas de formulation correcte. De plus, toutes les images de la jeune fille enregistrées dans son cerveau tournaient devant ses yeux. En plus d’avoir un dé(triple !)ment de personnalité, Alvin était hypermnésique. Tout ce qu’il voyait et entendait restait dans son crâne à jamais. Il aurait pu parfaitement, en fermant les yeux, décrire cette jeune fille dans les moindres détails. Elle avait des cernes, un grain de beauté près de l’oreille, et un autre au-dessus du sourcil droit. Le col de sa chemise était un peu usé sur le côté gauche et elle avait un bouton de manchette en moins. L’une des deux jambes de son jean était sensiblement plus courte que l’autre.
Il se rendit compte quelques instants plus tard qu’il avait réellement fermé les yeux. La jeune fille le regardait, apparemment très mal à l’aise. Elle dit finalement :
- Je m’appelle Geige Ypsilon.
Elle lui tendit une main horriblement décharnée pour quelqu’un de son âge. Son âge ? Mais comment le savait-il ? Un ami avait dû le lui dire lors de son entrée à l’Académie.
Alvin se gratta un sourcil. Il répondit d’une voix qui se voulait assurée :
- E… Enchanté, je suis Alvin Rockbell.
Il serra (un peu trop) vigoureusement la main de Geige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geige Ypsilon
Supérieur suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40
Localisation : Sans doute dans les bras de Morphée...
Emploi et loisirs : Elève en troisième année du second cycle
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Calme et silence... Ou pas.   Ven 3 Avr - 13:31

- E… Enchanté, je suis Alvin Rockbell.
Il serra la main que Geige lui tendait. Geige sourit, d'un large sourire un peu étrange qui allait d'une oreille à l'autre, et découvrait ses dents blanches et irrégulières. Soudain cependant, elle lâcha la main d'Alvin comme si elle s'était brûlée.
- Vous êtes pas super normal vous non plus... dit elle en fronçant les sourcils.
Elle se leva de son fauteuil, un sourire mystérieux aux lèvres, puis se dirigea vers la fenêtre, observa les jardins blancs, puis, plus loin, la forêt enneigée.

- Je parie que dans une semaine, tout ça fondra et laissera place à un soleil des plus éclatants.
Elle continua de parler météo, sans regarder Alvin.
- C'est pas que je n'aime pas le soleil, mais la neige est plus... Enfin bon.
Elle se détourna de la fenêtre et s'installa près du feu, en chien de fusil, puis s'adressa au jeune homme :
- Non mais sérieusement, vous êtes quoi ? Vous avez quelque chose d'un peu bizarre.

_________________
Die Geige ist ein wunderbares Musikinstrument, nicht wahr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bachacademy.forumactif.biz
Alvin Rockbell
Apprenti
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Localisation : Derrière une contrebasse, une clarinette en bouche, un piano au bout des doigts.
Emploi et loisirs : Élève de 1ère année de troisième cycle
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Calme et silence... Ou pas.   Dim 12 Avr - 0:32

Geige lâcha la main d'Alvin, d'un coup sec. Il ne put s'empêcher d'être un peu peiné. La jeune fille fronça ses beaux sourcils fins. Elle avait vu quelque chose, mais quoi ? Elle fixait le feu, dont les immenses flammes léchaient les murs calcinés de la cheminée. Sa voix enrouée s'éleva dans la pièce, si basse et pourtant audible :
- Vous êtes pas super normal vous non plus...
Alvin haussa un sourcil, fit mine de ne pas comprendre. Il fixa sa main gauche, robuste, doigts fins, tous ongles rongés jusqu'au sang. Il se gratta le lobe de l'oreille, se frotta une paupière, puis rit.
- Pas super normal ? Ah, ça dépend. Et puis si je ne suis pas le seul dans le cas, on s'en fiche, non ?
Geige eut un sourire énigmatique. Alvin dut se l'avouer, cette fille ressemblait à un violon, C'ETAIT un violon. Geige war eine Geige. Elle se leva avec souplesse, regarda par la fenêtre.
- Je parie que dans une semaine, tout ça fondra et laissera place à un soleil des plus éclatants, dit-elle de sa voix éraillée.
Elle fout le frisson, cette fille, pourquoi j'ai toujours l'impression qu'elle va me bouffer ? Et pourquoi elle parle de météo ?
- Oui, peut-être,
répondit Alvin de sa voix grave et régulière, en s'efforçant de paraître poli.
Geige ne releva pas et soupira. Apparemment, elle n'aimait pas trop le soleil. Allons bon, un vampire maintenant ! Ou pire ? La jeune fille alla s'asseoir près du brasier et questionna Alvin :
- Non mais sérieusement, vous êtes quoi ? Vous avez quelque chose d'un peu bizarre.
Alvin sentit ses muscles se crisper. Il avait envie de hurler que c'était elle qui était bizarre, qu'elle lui faisait peur et qu'il voulait partir. Mais quelque chose dans les yeux de ce violon l'en empêcha, une attraction étrange qu'il ne sût qualifier.
- En fait...
Le jeune homme ne put achever sa phrase. Three entra dans son esprit, et n'avait qu'une envie : attaquer cette étrange créature. One eut le temps de hurler, avant de s'en aller, dominée par Three :
- POUSSEZ-VOUS ! VITE !
Geige se déplaça vers la droite. Elle fit vite, et heureusement, car le poing d'Alvin était à présent encastré dans les briques de la cheminée.
- Quelque chose de bizarre ? répéta-t-il d'une affreuse voix de crécelle. N'y pensez pas, j'ai juste envie de vous tuer...
Les pupilles d'Alvin prenaient des reflets carmin et sa bouche était tordue en un horrible rictus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Calme et silence... Ou pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Calme et silence... Ou pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finalement le calme est revenu.
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....
» Un truc qui calme...
» Discussion calme entre ami... ou pas [PM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Bach :: L'Académie - Partie hors-école :: Troisième étage - La salle commune-
Sauter vers: